Comment s’habiller pour un entretien d’embauche ?

sexy-working-girl

Voilà une question que tout le monde se pose en période de recherche d’emploi ou de stage. Peur d’être trop sexy, trop stricte ou pas assez classe ? CVS vous livre ces conseils en matière de style  pour passer un entretien sans complexe !

Evitez les tenues trop sexy

Pas besoin de provoquer votre recruteur pour montrer que méritez ce poste ! Donc inutile de sortir la jupe courte et fendue, le chemisier ultra-décolleté laissant entrevoir votre poitrine généreuse et les talons hauts perchés strassés et vernis.

Optez plutôt pour une veste cintrée, renvoyant une image d’autorité et de professionnalisme. Choisissez un chemisier pas trop moulant ni trop lâche, voire un petit t-shirt de couleur simple mais toujours efficace. Pour le bas, oubliez les pantalons amples, tombant sous les fesses ou le jean slim, mais choisissez plutôt un pantalon à la coupe droite. Si vous préférez la jupe, ne la prenez pas trop courte et moulante mais jouez plutôt dans le sobre avec une coupe droite, trapèze ou crayon.

Choisissez bien vos couleurs

Et oui, toutes les couleurs lors d’un entretien ne se valent pas ! Parce que le noir sera toujours la couleur la plus sobre et stricte tout en renvoyant une image d’autorité, trop de noir rend aussi trop austère… Alors pourquoi ne pas changer un peu ?

Le gris évoque le raffinement et sera toujours sobre sans trop attirer l’attention. Le bleu évoque la loyauté et la retenue. Le blanc rappelle la propreté et la simplicité. Mais visez surtout sur le marron : porté en entretien, il renvoi l’image de la stabilité ! Au contraire, évitez le rouge, couleur trop agressive ainsi que le violet trop connoté luxueux et romantique !

Optez pour des accessoires simples

Oubliez vos bijoux de vacances colorés et optez plutôt pour des bijoux simples et discrets. Pour le sac, ne prenez pas le gros sac à dos de camping ni le mini pouce : il faut pouvoir y faire rentrer un dossier si besoin. Pour les chaussures, ne prenez pas des talons trop haut perchés au risque de ne pas savoir marcher avec sans non plus tomber dans les baskets… Mais dans tous les cas, n’oubliez pas de les nettoyer et cirer si nécessaire !

Et le maquillage ?

Vous ne postulez pas pour un cirque ! Donc n’abusez pas sur le maquillage, au risque de passer pour une fille allumeuse et superficielle. Choisissez donc un maquillage léger pour les yeux et du fond de teint, éventuellement du rouge à lèvres mais pas trop criant ! Pour le vernis, évitez les couleurs tape à l’oeil pour une french plus discrète et passe-partout.

Et vous, quels sont vos conseils vestimentaires pour un entretien d’embauche réussi ? 

C.

Mode : nos astuces pour payer moins cher !

shopping

Malgré la crise et les fins de mois difficile, vous êtes accro au shopping et ne pouvez pas vous arrêter d’acheter tops, jupes et autres chiffons ? Alors découvrez les bonnes affaires pour payer jusqu’à -80 % et faire quelques économies tout en se faisant plaisir !

Les soldes

Sans doute le moyen le plus connu et le plus attendu chaque année pour faire des économies ! Maintenant, les magasins ont également la possibilité d’organiser des soldes tout au long de l’année en dehors des dates éditées par les préfectures. Mais les meilleures pièces partent le plus vite, alors si vous faites un taille « comme tout le monde », n’attendez pas pour trouver la perle rare ! Cette année, les soldes auront lieu du 26 juin au 30 juillet 2013.

Les ventes privées

vente-privee.com, showroomprive.com, brandalley.fr…  Autant de sites qui proposent toute l’année sur inscription des offres alléchantes sur les plus grandes marques. Seul hic : la commande ne se fait qu’en ligne, du coup impossible de voir les produits et d’essayer avant d’acheter… au risque d’être déçue ! Sans oublier que la livraison et le retour sont généralement payants. Néanmoins, c’est un bon moyen d’accéder aux promotions des grandes marques connues ou moins connues lorsque l’on n’habite pas à côté des fameuses boutiques de déstockage !

Les déstockages de grandes marques et magasins d’usine

Vous les avez déjà sans doute croisés dans vos recherches de petits prix ! Ces magasins prennent la forme de centres commerciaux regroupant des magasins de grandes enseignes : Marque Avenue, Quai des marques, Usine Center… Leur particularité ? Proposer toute l’année des petits prix avec au minimum 30 % de remise grâce aux anciennes collections et aux retours des clients. L’offre est encore plus intéressante en période de soldes, alors profitez-en ! Les plus connues sont situées à Troyes mais vous en trouverez partout en France : Roubaix, région parisienne, Bordeaux…

Parfois, vous trouverez également des magasins indépendants appartenant aux grandes marques sous l’enseigne « Destock » ou « outlet » dans les centres villes des grandes villes : Minelli, Sinéquanone, Célio… Moins intéressants niveau prix, ces magasins proposent tout de même parfois des produits de meilleure qualité que dans certains magasins d’usine !

Les braderies

Chaque année, de nombreuses marques organisent leurs braderies exceptionnelles afin de liquider leurs surplus et anciennes collections à des prix sensationnelles : Kookaï, Naf Naf, Chevignon, American Retro… Souvent organisées dans les entrepôts d’Aubervilliers, en face du centre commercial Le Millénaire, ces ventes du type « la Foire Fouille » où s’entassent des piles et des cartons de vêtements qu’il faut fouiller proposent des prix à couper le souffle : top pour 5€, jupe pour 15€… Attention : ces ventes n’ont lieu qu’une fois par an, alors surveillez bien les actualités des braderies !

Pour en savoir : http://www.lesbonsplansdenaima.fr/ qui recense toutes les braderies !

1917097417

Les vides-dressing

Bon moyen pour vendre ses vieux vêtements qui débordent des placards comme pour en acheter d’occasion, les vide-dressing physiques comme en ligne permettent de découvrir de véritables petites merveilles : vêtements de grands couturiers bradés vêtements vintage, accessoires tendances pas chers… Ce mode de consommation économique (et écologique !) est très à la mode en ce moment, alors pourquoi pas vous ?

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire du shopping plus économe ? 

J’ai testé pour vous : la cure de jus de carotte

x258-jus-de-carottes--08309

De nombreux forums sur Internet et émissions de télé vantent les mérites de la cure de jus de carotte pour la santé et le teint. Ni une, ni deux, je me suis ruée au Franprix du coin pour acheter ces grosses bouteilles oranges qui ne se vendent que dans le rayon bio… 

Pourquoi le jus de carotte est-il bon la santé ?

Le jus de carotte a une teneur particulièrement élevée en provitamine A (β-carotène), mais est également riche en vitamines B notamment en acide folique (vitamine B9), et en divers minéraux dont le calcium, le cuivre, le magnésium, le potassium, le phosphore et le fer.

Quels sont les effets visibles ?

On entend souvent dire que les carottes rendent aimables et rendent les fesses roses. Pour le premier effet, aucune étude n’a prouvé son efficacité… mais pour le second, toutes les études révèlent les effets bénéfiques du β-carotène sur la peau ! Ainsi, le jus de carotte donnerait un teint légèrement halé et préparerait mieux la peau à l’exposition au soleil, évitant notamment les gros coups de soleil… Un peu comme l’Oenobiol !

Est-ce que ça marche vraiment ?

Alors avec ma peau blanche qui devient rouge au moindre passage au soleil, je ne pouvais pas ne pas tenter le jus de carotte… et je peux vous assurer qu’au bout de 2 semaines de consommation, à raison d’un verre chaque matin, le résultat est au rendez-vous ! Certes, personne ne m’a encore fait la réflexion que j’ai bonne mine… Mais chaque matin, devant le miroir, je peux constater que je ne suis plus blanche comme un cachet d’aspirine !

Mais pourquoi ne pas plutôt manger les carottes ?

Pour réaliser un verre de carotte, il faut environ 500 gr de carottes, soit environ 5 carottes… Bon courage si vous arrivez à manger 5 carottes par jour ! Certes, le goût n’est pas terrible, surtout au petit déjeuner… mais mélangé avec un peu de jus de carotte, ça passe NI-CKEL. En plus, c’est bon pour la ligne, avec seulement 70 kcal pour un verre qui vous calera jusqu’au repas du midi !

Et vous, avez-vous testé le jus de carotte ? Avez-vous été satisfaite ? 

Comment s’habiller quand on est invitée à un mariage ?

mariage !

Ca y est, l’été arrive avec son lot de mariage !  Mais vous ne savez pas comment vous habiller… Pour éviter de vous attirer les foudres de la bride-to-be, voici quelques conseils sur le dress-code indispensable à avoir le jour J !

Règle n°1 : Ne portez pas de robe blanche

Ne faites pas de l’ombre à la mariée : le blanc est son privilège! Alors que vous n’avez pris que quelques jours pour choisir votre tenue, la mariée travaille sur sa robe depuis plus d’un an … Alors évitez le blanc ainsi que tous ces dérivés (crème, ivoire, champagne, etc.…), en particulier en version longue et dentelle ! Pourquoi ? Parce qu’on pourrait trop facilement vous confondre de loin avec la star du jour…

Règle n°2 : Evitez le noir

Ce n’est pas un enterrement ! Un mariage est un jour de joie, de bonne humeur et de fête… Alors évitez les couleurs sombres et troquez votre habituelle petite robe noire de soirée pour une robe colorée et claquante ! Si le flashy n’est pas pour vous et que vous préférez la discrétion, préférez des couleurs pastels comme du rose foncé ou bleu marine.

Règle n°3 : Ne vous habillez pas trop court

Un mariage est une cérémonie familiale et non un dancefloor ! Alors exit les robes trop courte (ras la foufoune) ou les décolletés trop ambitieux, au risque de choquer mamie Geneviève ou tata Claude ! Et renseignez-vous éventuellement sur le lieu de la cérémonie : est-ce uniquement à la mairie ou également à l’église ? Si le mariage se passe à l’église, n’oubliez pas d’apporter une étole pour couvrir vos épaules dénudées (voire même vous réchauffer dans la fraicheur de l’église !)

Règle n°4 : respectez les couleurs du mariage

Si les mariés ont ouvertement annoncé leurs couleurs du mariage et souhaitent que tous les invités s’habillent en cette couleur, jouez le jeu. Mais si vous n’avez pas de petite robe jaune dans vos placards ou que vos finances sont au plus bas, misez sur les accessoires de  la couleur du mariage : chaussures, sac, étole, ceinture, bijoux… Si les mariés n’ont rien dit, libre à vous de choisir vos couleurs !

Règle n°5 : la mariée ne mord pas !  

Mais surtout, si vous hésitez sur votre tenue, n’hésitez pas à demander conseil auprès de la mariée : elle sera RA-VIE  et HONORÉE de vous éclairer dans cette difficile quête de la robe parfaite pour son mariage !

C.